• RALLYE-LIENS

    Un Rallye-Liens, qu'est-ce que c'est ? C'est la traduction libre des LINKY PARTIES américaines. 

    Heuuuuuuuuuu 

    Bon et une LINKY PARTY, qu'est-ce que c'est ? C'est une réunion de blogueurs qui partagent des liens.
    L'organisateur du rallye fait un article sur un thème et propose aux blogueurs intéressés de faire un article en relation avec ce thème. Chaque participant place à la fin de son article (en général) un bouton qui permet de retourner chez l’organisateur. Celui-ci en retour s'engage à afficher sur une page la liste de tous les articles.
    Et les visiteurs ? Ils font la course entre les blogs !
    Un Rallye commence et finit à des dates déterminées par l’organisateur.

    - Pour en savoir plus : Définition et récap
    - Générer le code du bouton pour l'organisateur

    Liste de tous les articles que j'ai publié dans le cadre des Rallye-Liens.

    bouton

    Une nouveauté à tester pour la rentrée 2012 : le classeur des savoirs

    bouton

    [tuto GIMP] Réunir les fenêtres de l'interface et changer le thème

                    

     

           

          

           

     

    Vous trouverez ici la liste des Rallyes liens qui m'intéressent RALLYE-LIENS

  • J'ai fait une promenade sur Pinterest et j'ai sélectionné quelques petites décos de Noël pour la classe.

    Une couronne toute simple à faire avec les mains des élèves.

    Rallye-Liens déco de Noël

    Pour ce qui est de la couronne, j'en ai trouvé une autre idée à utiliser avec ma machine de découpe. 

     

    Des décos de Noël faites à partir de bandes de papier, très bien pour faire travailler le concept de mesure aux petits de maternelle.

    Rallye-Liens déco de Noël

    Et pour finir, une carte inspirée des boules de neige à secouer (vue grâce à CHD).

    Rallye-Liens déco de Noël

     

    Cet article fait partie du Rallye-Liens de Cenicienta, clic sur le bouton pour voir toutes les autres idées de décos de Noël:

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Je suis tombée par hasard sur ce livre qui est une mine d'idées pour construire des instruments de musique avec du matériel de récupération. 37 instruments sont proposés, chacun comportant une indication sur le degré de difficulté de fabrication et d'utilisation. 

    [RALLYE-LIENS] Faire de la musique avec RÉKUPERTOU

    Il y en a pour tous les goûts. Des réalisations faciles, la grosse bouteille où une simple bouteille d'eau de 5 litres en plastique suffit, le blouson scratcheur, aucune fabrication, il suffit d'utiliser ses ongles ; des réalisations plus complexes qui peuvent nécessiter quelques outils, la guitare en polystyrène, le berimbao double, la flûte, le klaxourt...

    Visuellement, cela rappelle un peu le gaffophone, je ne serais pas étonnée que Gaston Lagaffe ait contribué à inspirer, même inconsciemment, Rékupertou. Mais le résultat sonore est une vraie réussite, le CD permet d'écouter 6 chansons uniquement accompagnées de ces drôles d'instruments. Comme Répkupertou pense aussi à tout, chaque chanson est suivie de la version instrumentale et toutes les partitions sont disponibles en version PDF.
    Si vous aimez les productions musicales pour les petits et les grands, je vous recommande la visite des éditions musicales Lugdivine. Dans le même esprit, vous y trouver une série de projets pour faire de la musique avec le vent.
    Ce livre est disponible dans toutes les bonnes librairies :
    Les éditions du Sablier (le livre est en vente dans la librairie 8 place Bourguet à Forclaquier, mais vous pouvez aussi visiter leur site Internet).
    Librairie itinérante Ratatosk mais fixe sur Internet.

     

    Je participe et je suis dans les temps ! Plein d'autres idées de récup' Chez Sagebooker : 

    [RALLYE-LIENS] Faire de la musique avec RÉKUPERTOU

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  •  Voici ma participation au RALLYE-LIENS de l'école d'Ailleurs

    J'aime beaucoup donner des petites astuces aux élèves qui leurs permettent de retrouver facilement des choses qui ne sont pas évidentes à retenir. 

    Je vous propose ici une aide pour retinir les singularités de la langue française.

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires
  • Comme toujours, je suis à la bourre !!! Alors voici un petit bricolage rapide et sympa : des petits sapins de Noël en carton pour décorer la table de Noël, la cheminée...

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins

    Matériel :
    - carton de récupération (l'idéal, c'est le carton d'emballage des jouets),
    - gabarit de sapin,
    - ciseaux, cutter,
    - peinture et pinceaux,
    - paillettes,
    - colle,
    - bâtonet en bois (type pique à brochette).

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins Fabriquer le gabarit des sapins. Pour avoir un gabarit facilement utilisable, il faut qu'il soit dans un matériau un peu rigide. On peut imprimer le modèle, le coller sur du bristol (récupéré sur un emballage de céréale par exemple) ou le recouvrir de plastique auto-collant transparent.

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins

    Reportez le gabarit sur le carton et découpez.
    Il faut deux morceaux pour faire un sapin : un avec une ouverture vers le haut et l'autre vers le bas.

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins

     [RALLYE-LIENS] Petits sapinsPeindre et décorer.
    Sur le carton recouvert de craft, la peinture adhère très bien. En revanche, si la surface est colorée et recouverte d'une pellicule plastique, il faut passer un abrasif léger pour rendre la surface moins lisse. Si la peinture est claire, il faut plusieurs couches pour bien recouvrir.
    Pour décorer on dessine un motif à la colle avec un bâtonnet en bois. On saupoudre les paillettes et laisse sécher. Il ne reste plus qu'à assembler les deux parties du sapin et le tour est joué.

    [RALLYE-LIENS] Petits sapins

     

    Cet article fait partie du Rallye-Liens de Cenicienta, clic sur le bouton pour voir tous les autres articles du rallye.

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • "Grab my button" ou comment refiler ses boutons

    Avec tous ces boutons, vous allez surement être contaminé.

    En ce moment chez les Eklaprofs et VIP (vous savez, les profs gravement accro à leur blog), on a la fièvre américaine. Résultat, on a attrapé des boutons.

    Lire la suite...

    Pin It

    7 commentaires
  • Avis à la Communauté des Profs Gravement Accro à leur Blog !

    Je vous invite à participer à mon premier RALLYE-LIENS :

    1 livre pour la rentrée qui aura lieu du 20 août au 3 septembre je prolonge de quelques jours pour ceux qui sont un peu bousculés par la rentrée.

    [RALLYE-LIENS] 1 livre pour la rentrée 2012

    Lire la suite...

    Pin It

    91 commentaires
  •  

    Rallye liens est la traduction libre de Linky Party.

    C'est Zazou qui nous a fait découvrir ce dispositif pratiqué par les blogs américains. Vous en trouverez des exemples sur TBA (teachingBlogAddict). TBA est un blog collaboratif, comme dans notre communauté nous sommes indépendant, nous avons adapté ce dispositif, mais le principe reste le même.

    C'est un dispositif qui va faire le lien entre plusieurs articles qui traitent d'un même sujet et qui sont publiés sur une période donnée.

    Pour faire un Rallye-liens, il faut :
    un organisateur, des participants et plein de visiteurs.

    L'organisateur et les participants sont des blogueurs (ou des webmasters de site personnel) et vont publier sur leur propre site, les visiteurs sont des internautes.

    L'organisateur est au centre du dispositif, c'est lui qui lance l'invitation. Voici son rôle :
    Un RALLYE-LIENS qu'est-ce que c'est ?Il choisit le thème et impose les dates. C'est-à-dire que pour faire partie de rallye liens, l'article doit correspondre au thème et être publié sur une période donnée.

    Un RALLYE-LIENS qu'est-ce que c'est ?Pour fédérer et reconnaître les articles des participants, l'organisateur crée (ou demande à un gentil copain blogueur de créer) un bouton. Ce bouton est une image (maximum 200x200 pixel). Cette image sera placée par les participants sur leur article et fera le lien avec la page de l'organisateur. C'est le principe du "Grab my button", attrapez mon bouton.

     L'organisateur s'engage à faire un récapitulatif de tous les articles avec un lien qui amène à chacun d'eux.

    Pour répondre à l'invitation de l'organisateur, les participants peuvent soit se signaler dans le commentaire de l'article sur lequel est lancé le Rallye Liens, soit adresser un e-mail suivant ce qu'a choisi l'organisateur.

    Liste des Rallye-liens qui m'interessent en tant qu'enseignant.

    bouton

     La classe de Zazou 

     

    *Delfynus*

     Pépins & citrons

         
         

    RALLYE-LIENS définition et Récap

    Vous trouverez la liste de tous les articles que j'ai publié dans le cadre d'un Rallye-liens

    Pin It

    3 commentaires
  • Voilà, j’ai enfin reçu mon ouvrage de l’excellente collection destinée à la maternelle « des outils pour apprendre ». Acheter un livre sur internet, n’est pas toujours aisé  dans la mesure où, s’il est très facile de payer, il en général plus difficile de savoir ce qu’on achète. Dans une librairie physique on peut feuilleter le livre, sur internet c’est beaucoup plus difficile. En plus, pour celui-ci, la présentation de l’éditeur est peu détaillée donc peu engageante. Mais avec ce livre, je n’ai pas été déçue, bien au contraire, j’ai rarement été aussi enthousiasmé par l’achat d’un ouvrage.

    Je trouve que notre enseignement en France est beaucoup centré sur l’empilement des connaissances. Les programmes officiels ne sont pas très éloignés des catalogues des supermarchés qui présentent les listes de produits de leurs différents rayons. C’est vrai aussi que c’est la partie facile à quantifier de l’enseignement. Donner du sens aux apprentissages, motiver les élèves, donner des outils méthodologiques, gérer les comportements, tout ça sont des choses plus intangibles et donc pas quantifiable qui sont passées sous silence. Mais là je m’éloigne de l’objet de ce livre.

    Les auteurs de cet ouvrage, Christine Bauducco et Christine Chaillol,  sont partis d'un constat consternant : les élèves ne donnent pas de sens aux apprentissages scolaires et n'ont pas conscience d'apprendre. En gros, ils ne savent pas pourquoi ils viennent à l'école ni ce qu'ils y font.

    Partant de là, les auteurs ont décidé d'amener une prise de conscience chez leurs élèves en leur demandant de se questionner sur ce qu'ils ont appris.

    Le principe est très simple, un classeur dans lequel on collecte des fiches élaborées collectivement en classe. Chaque fiche représente la synthèse d'un savoir. Chaque fiche est la réponse à une question « Qu’avons-nous appris ? » ou  « Que savons-nous sur… ? » et commence par : « Nous savons que ... »

    Comme ce travail est proposé en maternelle. Il doit donc respecter une présentation simple dans laquelle  l'élève non lecteur va pouvoir se repérer facilement. Le vocabulaire et les images doivent être choisis soigneusement afin d’éviter toute confusion ou non sens.

    Ce dispositif à l'avantage de laisser une trace écrite de domaines pour lesquels il est en général difficile d'en faire : le langage oral, par exemple. La plupart du temps, les élèves ne considèrent pas les activités orales comme des apprentissages.  Or avec se dispositif on peut mettre en évidence ces savoirs : nous savons poser une question, nous savons dire la date, nous savons dire bonjour etc..

    Le classeur est consultable en classe librement par élèves et peut être amené à la maison ou faire l’objet d’une version numérique consultable sur internet.

    C’est un outil pour l’élève et pour le maître. Qui, sans être inscrit dans les programmes officiels y est totalement conforme, en fait il est conforme à n’importe quel programme d’enseignement. Répondant à un objectif précis, il ne doit pas être confondu avec d’autres activités de la classe.

    Une fiche du classeur des savoirs :
    - ce n'est pas une fiche de travail ;
    - ce n'est pas une page du cahier de vie, une relation d'événements ;
    - un compte-rendu d'expérience ;
    - un rappel des activités ;
    - une fiche d’évaluation ;
    - c'est conformes aux compétences des IO.

    Ce projet a été conçu par des enseignants de maternelle pour leurs élèves mais est, à mon avis tout à fait transposable et justifié en élémentaire. Elise dans son Remue-méninges s'en ai inspiré pour ses cartes d'apprentissages.

    Avant de me lancer dans ce projet, j’ai fait une recherche des informations qu’on peut trouver sur internet. Clic sur les images pour accéder a

    Une présentation synthétique faite par les auteurs sur le site de la circonscription de Grenoble 4 (Clic sur l'image pour voir le fichier au format PDF)

    Une nouveauté à tester pour la rentrée 2012 : le classeur des savoirs

     

    http://lamaternelle.canalblog.com/archives/2011/02/23/20470858.htm

    des informations sur le site de la circoscription de la Goute d'Or et sur le Remue-méninges d'Élise  http://18b-gouttedor.scola.ac-paris.fr/spip.php?article2129

    Un exemple de classeur réalisé dans une classe en PS et MS: http://psmsclasse.eklablog.com/evaluations-classeurs-de-savoirs-cahiers-de-progres-c830334

    http://leremuemeningesdelise.eklablog.com/affiches-de-decouverte-et-carte-d-apprentissage-a-l-ecole-maternelle-a4524658

     

    Cet article fait partie du Rallye-liens mis en place par Zazou "Une nouveauté à tester pour la rentrée". Clic sur le bouton pour découvrir plein d'autres idées à tester pour la rentrée en primaire.

    Rallye-liens Une nouveauté à tester

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique