• Doc d'application des programmes : présentation rapide

    Doc d'application des programmes  : présentation rapideC'est tout nouveau, mais quand même pas aussi beau que le site de lOu jO (voir article précédent).

     Notre  ministre nous souhaite une bonne rentrée avec la parution des documents d'applications des programmes de maternelle.

    Quand on voit la quantité de documents mis en ligne, c'est une rentrée qui va être studieuse...

     

    Il y a tellement de documents que je n'ai pas pu faire une capture d'écran de la page en entier. 

    Doc d'application des programmes  : présentation rapide

    Doc d'application des programmes  : présentation rapide

    Six aspects sont développés :
    - Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
    - Graphisme et écriture
    - Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique
    - Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière
    - Jouer et apprendre
    - La scolarisation des enfants de moins de trois ans

    Chacun des 6 aspects sont eux-même développés en différentes sections, débouchant sur des documents pdf de 10 à 20 pages (à la louche). En gros, à l'estime, on à 500 pages de documents à parcourir pour préparer la rentrée qui a lieu demain, pour les enseignants. Les documents ayant été mis en ligne avant-hier. Quand je vous disais que la rentrée allait être studieuse !

    Je voulais faire la liste de tous les docs, mais là, il y en a trop et vu la quantité pas question de les imprimer non plus, mon budget imprimante de l'année va y passer. D'autant que pas tous les documents n'ont été publiés, par exemple pour "Jouer et apprendre" il n'y a que le texte du cadrage général, les autres ressources sont à venir. Dommage, j'étais très curieuse de savoir ce qu'on allait nous présenter. Par rapport au documents qu'on a pu connaître dans le passé, ceux-ci sont abondamment illustrés de photos de situations, de productions réalisées en classe. Le bas de chaque page comporte des indications sur le domaine reprend le titre du document, ce qui prend de la place mais en même temps permet de toujours savoir dans quel document on est.

    Voilà en gros ce que j'ai pu noter après une  lecture rapide. J'ai simplement feuilleté les pages, alors je n'ai peut-être pas bien lu, mais je suis tombée sur quelque chose qui m'interroge. Il s'agit d'un tableau de recommandations sur l'enseignement de l'écriture. Il se trouve en page 6 du document "L’écriture à l’école maternelle", section Graphisme et écriture :

    Doc d'application des programmes  : présentation rapide

    C'est la première phrase du tableau que j'ai noté : "Pas d’enseignement de l’écriture en petite section". Que doit-on en penser ? Est-ce bien là une recommandation ou une injonction....

    http://eduscol.education.fr/pid33040/programmes-et-ressources-pour-le-cycle-1.html

     

    « Pépin se promène sur le beau blog de lOu jO (rentrée 2015 de blog en blog)Une nouvelle médiathèque Pour gérer ses fichiers sur son Eklablog »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 31 Août 2015 à 15:51

    Je confirme que ces docs d'applications ont l'air alléchant même si la quantité fait un peu peur.

    Je suis d'accord avec toi Pépin, concernant la phrase sur l'écriture en PS. Le ton est un peu trop injonctif. Il faut être très prudent sur l'écriture en PS et il ne faut certainement pas les coller sur un cahier ligné en PS mais des enfants sont capables et sont ravis d'écrire leur prénom en fin d'année. Dommage de les en priver ...

    5
    Lundi 31 Août 2015 à 06:25

    Luccia, c'est vraiment ça qui m'interpelle, le paradoxe qu'il y a entre le texte des programmes et le passage que j'ai vu dans le document d'applications. Les documents d'application sont là pour nous guider dans la pratique, mais là je ne vois plus comment faire... J'espère pas tout n'est comme ça !

    4
    Dimanche 30 Août 2015 à 22:01

    J'ai tout de même trouvé ça dans le texte :

    "Petite section : premières rencontres avec l’écriture Si l’enseignement de l’écriture n’est pas l’objectif de la petite section, les élèves doivent avoir fréquemment sous les yeux le spectacle de l’enseignant qui écrit, au tableau, sur leur production, lors de la dictée à l’adulte. Il peut bruiter les syllabes, nommer les lettres et évoquer leur forme. Cependant, certains élèves éprouvent le désir d’écrire spontanément, ce qui se résume souvent à des simulacres, parfois quelques lettres ou pseudo lettres. Ces premières traces doivent faire l’objet d’une attention particulière de l’enseignant, ces tentatives révélant les représentations élaborées par l’enfant sur l’écrit. L’enseignant commente ces essais sans les dévaloriser et souligne qu’il ne peut pas encore les lire. Dès que l’enseignant reconnaît des lettres, il le dit et les nomme, voire même essaie de lire le mot. Toutefois, il écrira correctement le mot entrepris par l’élève à côté de cette première tentative sans demander de copie. Si certains élèves, en fin d’année, présentent des dispositions affirmées pour l’écriture, l’enseignant peut proposer des séances, dans le cadre d’une pédagogie différenciée. Ils peuvent écrire leur prénom ou un mot de leur choix."

    Donc une certaine liberté tout de même.

    3
    Dimanche 30 Août 2015 à 21:50

    J'ai voulu regarder hier mais vu la masse de documents, j'ai reculé ... Je me suis dit que j'allais les imprimer pour mieux me rendre compte et catégoriser mais pareil, le budget cartouche va prendre cher ...

    Pour l'enseignement de l'écriture (enfin son non-enseignement) en PS, peut être est-ce dû au fait que l'on met trop tôt, trop vite un crayon dans les mains des enfants sans prendre le temps d'expliquer le placement des doigts ? sans assez travailler la latéralité ? 

    Je m'interroge seulement. 

    Après le rush de la rentrée, je vais essayer de décortiquer ces docs car je trouve que dans l'ensemble, ils sont prometteurs.

    Bonne rentrée yes

    2
    Dimanche 30 Août 2015 à 12:34

    Je suis bien d'accord avec toi Mélanie et j'ai aussi noté que c'était dans les programme. Mais là, avec ce qui est écrit, ce que tu fais au mois de juin enfreint les instructions officielles. C'est bien pour ça que je m'interroge. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Mélanie
    Dimanche 30 Août 2015 à 11:10
    Celà ne me choque pas pour l'écriture en PS. Les programmes de 2008 ne nous demandaient pas non plus de les faire écrire. Je fais en général en juin l'écriture du prénom, mais sans pression, juste pour ceux qui sont prêt.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :